Guillaume Alexandre

Par

le

Pinman
2 mai 2018

Guillaume ALEXANDRE – Enseignant de yoga

Comment ? Pourquoi ?
Portrait réalisé par Stéphanie Cunny

Guillaume Alexandre découvre l’enseignement du yoga en 2011 et intègre le centre de yoga de Martyn Neal en 2014, à Narbonne, après une longue, studieuse et passionnante formation qui commence par un périple pédestre de plusieurs mois en Asie, dont une longue période en Inde.

Laissant pour quelque temps sa vie derrière lui, il découvre un pays où l’inattendu est son quotidien, où ses sens sont sollicités d’expériences troublantes, vivifiantes et indéfinissables, où le sacré est omniprésent et dont la véritable essence, l’âme insaisissable, reste nimbée de mystère… Malgré de nombreuses expériences de voyage et une enfance passée sous le soleil des tropiques, c’est une secousse sismique intérieure qui le submerge… C’est là, aux croisements de temples indiens paisibles et de fêtes animées éblouissantes, de villages archaïques et de mégapoles bouillonnantes, de richesses et de pauvretés, de regards expressifs et de sourires généreux, que Guillaume entre doucement en chemin… La suite, il pourrait vous en parler pendant des nuits entières… de cette rencontre haute en couleur, chargée d’expériences intérieures… parfois difficile, parfois ‘magique’.

Mon copain le chameau / Jaisalmer - Desert d'Agra - Frontière indo pakistanaise
Anarghya, le chameau – Désert d’Agra – frontière Indo pakistanaise – Inde

Et, alors qu’il ne pensait pas forcément y être destiné, une succession d’évènements, de rencontre en rencontre, fait que Martyn Neal – formateur à l’Institut Français de Yoga – élève direct de TKV Desikachar auprès de qui il a été formé à Chennai (Madras, Inde du sud) pendant plus de 30 ans – ouvre les portes de son enseignement à Guillaume.

Aujourd’hui, Guillaume poursuit son chemin ! « Au bout du monde ou à la maison, là est le voyage » dit-il souvent ! La relation avec l’extérieur n’est que terrain d’expérimentation dans la quête de stabilité et de bonheur intérieur ! Il y a des hauts, il y a des bas, posons les actes justes aujourd’hui pour récolter des fruits juteux demain (cf. Yoga-sutra de Patañjali – La spirale « Affliction [kleśa] – Action [karma] – Souffrance [duhkha] » – YS II.12 à II.16).

Davantage à l’écoute de son cœur, il tente, comme tout le monde, de composer au mieux et de la façon la plus juste que possible, avec la vie. Ceci se fait sans pour autant que les habitudes passées puissent être ‘reprogrammées’ complètement (samskara – cf. YS I.50) et donc, comme pour chacun d’entre nous, parfois ça marche, parfois moins !

Fort de cette expérience, gardant un pied en Inde et l’autre sur son tapis de yoga, Guillaume aime décrire son enseignement par ces quelques mots :

« Transmettre des techniques permettant à chacun de se retrouver avec soi-même, proposer la confection progressive d’un environnement serein où le corps et l’esprit s’éloignent doucement des préoccupations pour entrer dans la dimension délicate de l’instant. Aider à être davantage conscient du ‘présent’, de cet état qui nous permet de développer et de mieux contrôler la concentration et la réflexion. Voici ce que j’aime et essaie de transmettre au mieux ».

Guillaume Alexandre enseigne à Narbonne, Aude, France.

> Découvrir l’enseignement que Guillaume propose à Narbonne
> Page Facebook de Guillaume (pour s’abonner !)

> C’est quoi Yogapage ?
> Page Facebook de Yogapage (pour s’abonner !)

GuillaumeEnseignePleinAir
Partager l'article
   

Les dernières parutions

Ce sutra 2.4 apporte une précision importante sur avidya. Ensuite, il liste les niveaux d’activité pouvant mobiliser les sources de souffrance.
La posture du diamant est une position assise. Elle fait partie des quatre postures de référence. Elle est dite "naturelle".
Une troisième et dernière vidéo, toujours avec pédagogie, sensibilité et sérieux, pour maintenir une bonne aisance et liberté de mouvements du dos ...