Mai 11 2017

Pourquoi faire du Yoga (partie 1/2) ? – Crudivorisme : tendance, arguments, comment?, cru ou cuit? – Frans Moors – La posture de la chandelle – Un petit verre de rouge ? Esprit Yoga parle de Yogapage ! [Mai 2017]

Pour retrouver toutes les lettres d’information, c’est ici

[Mai 2017]

newsletter

L’ACTU DU MOMENT
sur Yogapage.com

Pourquoi faire du Yoga? (partie 1/2) – Crudivorisme : tendance, arguments, comment?, cru ou cuit? – Frans Moors – La posture de la chandelle – Un petit verre de rouge ? Esprit Yoga parle de Yogapage !

POURQUOI FAIRE DU YOGA ? – 1ière partie

Le yoga a une très longue histoire. Aujourd’hui les experts estiment que probablement le yoga existait il y a 5000 années, c’est plutôt pas mal comme profondeur d’enseignement !
Dans l’objectif traditionnel, il y avait une recherche d’éveil à la conscience qui serait liée à une question de liberté.
L’homme, en se posant des questions sur son existence, a appris qu’il y avait un tas de facteurs qui l’empêchait de vivre simplement, que les choses pouvaient devenir rapidement compliquées, que son passé influençait son présent et qu’en même temps des questions profondes l’interpellaient : « D’où je viens ? », « Où je vais « , « Pourquoi ? », etc.

PourquoiYoga3

ÉVEIL À LA CONSCIENCE : NOTRE DUALITÉ

L’idée de l’éveil à la Conscience que le Yoga a toujours conservée, part du principe que l’être humain est fait de deux choses distinctes mais intimement liées :

  • de la matière (prkrti) : un corps, de la chair, des os, un mental qui peut absorber des informations et fournir des réponses, une personnalité qui fait que l’on est comme ceci ou comme cela, des émotions, des sentiments et de l’énergie pour mettre en œuvre tout cela,
    La matière est caractérisée par le changement (on se transforme au fil du temps) ainsi qu’une échéance (il y a une fin un jour).
  • une Conscience pure (purusa) : Être suprême, Observateur intérieur, principe spirituel, Âme
    Caractérisée par l’absence de changement et l’éternité.

UN MARIAGE FAIT À NOTRE INSU

Donc, en quelque sorte, il y aurait un mariage fait, à notre propre insu, au moment de notre conception, mariage au cours duquel la matière et la Conscience s’associent.
Dans la pratique traditionnelle, l’objectif premier est de prendre conscience que nous sommes constitués de cette double nationalité, à la fois temporelle (matière) et éternelle (Conscience pure).

Dualite3

LA LIBERTÉ

C’est se libérer d’une confusion qui fait qu’inconsciemment, on s’identifie très souvent à l’éternité :

  • On se dit que l’on ne change pas et quand on regarde les photos ouh là là… j’ai bien changé quand même !
  • On prend des risques inconsidérés,
  • En ce qui concerne les pensées et les émotions, on se dit sur le moment qu’elles vont rester inchangées [pour toujours !], cependant on peut s’apercevoir, plus tard, qu’une émotion très forte par rapport à quelqu’un ou quelque chose peut nous laisser indifférent ensuite…

Bien souvent, c’est au travers de la maladie, des accidents ou des changements brutaux d’orientation que nous nous rendons compte de notre confusion.

La liberté c’est savoir reconnaître notre dualité à chaque instant de notre vie.

« …/… l’homme vit comme s’il ne devait jamais mourir, et il meurt comme s’il n’avait jamais vécu. »
Dalaï Lama

UN MIEUX VIVRE

Dans un registre plus contemporain, qui n’exclut pas le premier objectif rapporté ci-dessus, ce serait de rechercher un mieux vivre. Comme si l’on voulait rétablir un équilibre perdu entre physique, mental et émotionnel.
De nos jours en occident, une majorité de personnes se tourne vers le yoga dans le but de trouver un mieux vivre dans son quotidien.

Relax2

ADAPTER

Appliquer le yoga de façon traditionnelle, avec rigueur et rigidité, est une voie qui est appréciée.
Il se peut aussi que, dans notre monde occidental, de nombreuses personnes ne puissent suivre cette rigueur ou que pour elles, cette orientation ne soit pas adaptée : l’âge, les habitudes de vie, les éventuels traumatismes, etc. peuvent en être la cause. En ce sens, adapter le yoga selon chaque individualité et en fonction des objectifs de chacun est un chemin intéressant qui a pour immense avantage de respecter l’individu en l’accompagnant avec une méthode d’approche « particulière » vers le « mieux vivre ».

C’est CG Jung (médecin psychiatre, fondateur de la psychologie analytique) qui disait : « Je me suis fait une règle de considérer chaque cas comme un problème sans précédent, dont j’ignore tout. La routine peut être commode et utile tant qu’on reste à la surface des choses, mais dès que l’on touche aux problèmes importants, c’est la vie qui mène le jeu, et les plus brillants présupposés théoriques ne sont plus que mots inefficaces. »

adapter3

DIFFÉRENTES ORIENTATIONS VERS UN MIEUX VIVRE

  • La santé,
  • Le développement des capacités physiques,
  • Le développement des capacités mentales,
  • L’entretien.

À suivre dans la prochaine lettre d’information… 🙂

OUAHHH!

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre !
Merci de votre intérêt.

Abonnés

FRANS MOORS

Yogapage a le privilège de s’entretenir avec Frans Moors !
Les fruits de ces discussions nous permettent de vous proposer des fiches techniques de plus en plus complètes et précises.
Merci à lui.

FransMoors

Frans est un élève direct de TKV Desikachar.
Il forme des professeurs de yoga depuis plus de trente ans et est reconnu par toutes les grandes instances de yoga.
Co-auteur du livre Viniyoga of Yoga avec TKV et Kausthub Desikachar et a publié une traduction suivie d’un commentaire desYoga-Sûtra de Patañjali.
Frans est lauréat du Diplôme Supérieur Viniyoga (Grimentz, 1987) et formateur reconnu par l’Union Européenne de Yoga (UEY, 2002). Il a aussi reçu plusieurs certificats du Krishnamacharya Yoga Mandiram.
Le yoga fait partie intégrante de sa vie. Il dirige plusieurs formations de professeur de yoga ainsi que des post-formations sur les divers aspects du yoga : les textes fondateurs (Yoga-Sûtra, Hatha-Yoga-Pradîpikâ…), les techniques posturales (âsana), les contrôles respiratoires (prânâyâma), la récitation de formules symboliques (mantra), la méditation (dhyâna), etc.

YOGAPAGE : LA CHANDELLE AVEC SUPPORT

Fiche revisitée avec l’aimable participation de Frans Moors.
Sur Yogapage.com / Catalogue de postures / Sālamba-sarvāngāsana

FicheChandelle

CRUDIVORISME – TENDANCE

Il s’agit de consommer en quantité (sinon exclusivement) des fruits et légumes crûs, de préférence bio. Mais également des fruits secs, des oléagineux (noix, amandes, etc.) et aussi des graines germées. Le plus important et que l’alimentation ne soit pas cuite, ne contienne pas d’additifs et ne soit pas transformée industriellement.
Le crudivorisme et également connu sous le terme d’alimentation vivante. Cependant manger cru n’est pas forcément manger vivant : clin d’œil au jambon cru par exemple.

CrudivorismePinman

CRUDIVORISME – ARGUMENTS

Le premier des arguments des adeptes est le suivant : les animaux, les grands singes et les ancêtres de l’homme, tous, mangeaient exclusivement cru. Ce serait donc un mode d’alimentation naturel, celui pour lequel notre métabolisme a été prévu.
Le second argument aborde les inconvénients de la cuisson. La chaleur a un impact considérable sur une très grande partie des nutriments essentiels au fonctionnement harmonieux du corps.
Selon le Docteur Jean Seignalet la cuisson provoque :

  • à 50°C : destruction d’une partie du capital enzymatique,
  • à 60°C : destruction de la vitamine C, qui commence à 42°C (quid du jus d’orange pasteurisé en brique, cuit donc à haute température, que l’on boit pour faire le plein de vitamine C ! La parade industrielle est bien souvent l’ajout de vitamines de synthèse),
  • à 100°C : les sels minéraux deviennent non assimilables,
  • à 110°C : destruction de toutes les vitamines.

http://www.mangervivant.fr/cuisson-detruit-nos-aliments-et-notre-capital-sante/
http://www.buddhaline.net/Avantages-et-inconvenients-du

CRUDIVORISME – COMMENT ?

Selon Irène Grosjean, naturopathe depuis 1958 (voir Le Choubrave n°17) :
Les fruits sont l’essence du moteur humain et les légumes servent à l’entretien de la carrosserie. Privilégions les fruits qui constitueront au moins un repas par jour, auxquels il sera intéressant, selon nos besoins respectifs, d’ajouter deux grands verres de jus de légumes fraîchement pressés à l’autre repas, qui sera, lui, composé davantage de crudités, de salades vertes, de graines germées ou de légumes lacto-fermentés.
Les fruits apportent le véritable sucre pour notre énergie – Les verdures, légumes et racines tendres apportent les minéraux – Les graines germées sont 20 à 40 fois plus riches en protéine que la viande, 4 fois plus riches en calcium que les produits laitiers, 3 fois plus riches en fer que le foie d’animal (voir Graines germées, livre de cultures de Marcel Monnier).

  • Pour les jus de légumes, privilégier le « fraîchement pressé », de préférence avec un extracteur de jus. Des associations avec du jus de fruits peuvent être faîtes afin de jouer avec saveur et texture.
  • Qu’en aux fruits purs, il est préférable de les consommer entier, peu importe sous quelle forme (compotes, smoothies, à la croque etc.) plutôt qu’en jus.
42Max

ALORS, CRU OU CUIT ?

La controverse n’est certes, pas récente ni prête de s’éteindre. Les tenants du crudivorisme citent fréquemment Gandhi : « pour se débarrasser d’une maladie, il est nécessaire de supprimer l’usage du feu dans la préparation des repas ». Ce à quoi les détracteurs répondent, par la bouche de Paracelse (médecin innovateur en thérapeutique, philosophe de la nature), qu’ « une médecine qui ne passe pas par l’épreuve du feu est aussi peu utile et aussi mauvaise que de l’or que l’on n’a pas soumis au feu ».

Se nourrir en pleine conscience et être à l’écoute des besoins de son corps est une orientation proche du yoga. Nous ne serons jamais trop prudents en disant que toute nouvelle pratique doit être abordée sous couvert d’une personne expérimentée : la façon de s’alimenter n’est pas un jeu, faîtes vous conseiller par un expert si le crudivorisme vous tente !

SINON !

Vous avez du temps? Lisez l’article suivant! 🙂 (à prendre au second degré)
Régime médiéval de santé de Salerne

RegimeSalerne

UN PETIT VERRE DE ROUGE POUR UN MIEUX ÊTRE ?

Régime Salerne3

Véritable concentré de soleil !
Jus de poivron : regorge de vitamine C et d’antioxydants.
Jus de fenouil : propriétés diurétiques, vermifuges, antirhumatismales.
Jus d’Aloe vera : mine d’or, douceur remarquable pour le système digestif, grand cicatrisant, regorge de bienfaits.

Ingrédients : (pour 2 beaux verres de jus)
3 poivrons rouges bien fermes dont on enlèvera les graines
1 gros bulbe de fenouil
Un bout d’Aloé Vera fraîche dont on aura ôté la peau.

Préparation de la recette :
Introduisez progressivement vos ingrédients dans l’extracteur de jus en commençant par l’Aloe vera ; Veillez à découper le fenouil en cassant la fibre.

Servez et Dégustez!

Choubrave n°17 – octobre 2016

ESPRIT YOGA PARLE DE YOGAPAGE !

EspritYoga

À SUIVRE…

Dans notre prochaine lettre d’information vous découvrirez les différentes orientations vers un mieux vivre, et plein de belles autres choses encore !
D’ici là, vivez pleinement, respectez-vous et ne dépassez pas vos limites!

Doucement2

RESTEZ INFORMÉS

Cliquez sur l’icône ci-dessous et suivez-nous en mentionnant « J’aime » sur la page qui s’affiche! Partagez!

Namaste

Namaste

iris

BOn Yoga !
G
uillaume Alexandre

NOUS ÉCRIRE

 

Yogapage est une marque déposée – copyright