Yoga Sutra de Patanjali - Chapitre 1 - Samadhi pada

Par

le

Guillaume Alexandre
3 mars 2021

Où en suis-je dans la documentation ? Ici :
Sommaire > Yoga Sutra de Patanjali pour tous – Introduction > Chapitre 1 – Samadhi pada

L’absorption éclairante

Comme mentionné dans l’article de présentation « Yoga Sutra de Patanjali pour tous – Introduction », que nous vous invitons à lire, et notamment au chapitre abordant cette première section, Samadhi pada est principalement consacré aux définitions. Patanjali y explique ce qu’est le yoga, ce qu’il se passe quand il y a état de yoga et quand il n’y a pas état de yoga. Il fait le lien avec le mental, le décrit, et donne des indications pour tenter de l’apaiser. Une orientation importante est présentée, celle d’accueillir les obstacles de la vie dans de meilleures conditions. Pour cela, il propose de les identifier, puis apporte des ‘remèdes’.

Enfin, ce chapitre Samadhi pada aborde les différentes formes de la méditation et termine sur la description d’un niveau ultime qui culmine dans la suspension, l’arrêt total des activités du mental.

Structure du chapitre I – Samadhi pada

Ce chapitre est composé de 51 aphorismes.

Yoga Sutra - Chapitre 1 - Localisation

Son titre : « Samadhi pada ».
En translitération, on écrit : « Samādhi pādaḥ ».

On peut traduire le titre de ce chapitre par « L’étape vers l’absorption éclairante ».

Samādhi : Méditation profonde ou abstraite – Concentration de l’esprit avec absorption parfaite de la pensée dans l’unique objet de méditation.

Pādaḥ : Un pied. Un pas ou une empreinte. Un bureau ou un poste, un grade ou une station.

Dictionnaires sanskrit numériques de Cologne et d’Asie du sud (DDSA)

Plan du chapitre I – Samadhi pada

Vous trouverez, ci-dessous, les différentes notions abordées dans ce chapitre 1, Samadhi pada, des Yoga Sutra de Patanjali. Pour chacune d’elles, nous avons formulé des questions auxquelles les aphorismes répondent.

Chacune de ces parties fera l’objet d’une étude approfondie. Mensuellement, un nouvel article sera diffusé et abordera un ou plusieurs aphorismes.

Dans ce plan, les notations de type « YS I. n à m » désignent la plage des aphorismes issue des Yoga Sutra du chapitre I et allant du numéro ‘n’ au numéro ‘m’.

YS I. 1 à 4 – Le yoga

  • Le yoga, c’est pour quand, pour qui, comment ?
  • Le yoga, c’est quoi ?
  • Que se passe t-il en présence de l’état de yoga ?
  • Que se passe t-il en l’absence de l’état de yoga ?
  • Quelle est la différence entre un mental agité (fluctuant) et un mental apaisé ?
  • C’est quoi le Principe de conscience ?

Étudier : YS I.1 / YS.2 / YS.3 / YS.4

YS I. 5 à 11 – Le mental

  • Le mental, c’est quoi ?
  • Quelles sont les facultés du mental ?
  • C’est quoi l’acquisition des connaissances valides, les connaissances erronées, l’imagination, le sommeil profond, la mémoire ?
  • Quelles sont les fonctionnements possibles pour chacune de ces facultés ?
  • Vers quels différents chemins chacune des ces facultés peut-elle donc nous mener ?
  • Quels sont les fruits engendrés par ces chemins (les conséquences), en fonction de la nourriture récoltée par le cheminant (= en fonction des informations collectées par le mental) ?
  • Comment ces fruits peuvent-ils nous aider (les bons fruits) ?
  • Comment ces fruits peuvent-ils nous nuire (les mauvais fruits) ?

Étudier : YS I.5 / YS.6 / YS.7 / YS.8 / YS.9 / YS.10 / YS.11

Activité
1 – Ensemble de phénomènes par lesquels se manifestent certaines formes de vie, un processus, un fonctionnement : l’activité physique, intellectuelle.
2 – Faculté, puissance d’agir ; manifestation de cette faculté : un homme débordant d’activité

Faculté
1 – Aptitude, fonction propre à l’être animé : la faculté de sentir.
2 – Aptitude particulière à quelqu’un : j’admire sa faculté d’adaptation, sa faculté de bien dormir dans toute situation.

Fluctuant, fluctuante
1 – Qui est sujet à des variations : prix fluctuants.
2 – Qui hésite, qui est indécis, va sans cesse d’une opinion à l’autre : les goûts fluctuants de la mode.

Larousse

YS I. 12 à 16 – Pratiquer avec constance et absence de dépendance

  • Comment privilégier l’emploi de fonctionnements mentaux favorables ?
  • Comment calmer et mieux contrôler le mental (le canaliser) dans un but de stabilité, de paix et de liberté intérieure ?
  • Quelles qualités caractérisent une bonne pratique, utile à un cheminement efficace ?
  • Le lâcher-prise ou le non-attachement, c’est quoi ?
  • Pourquoi une telle pratique conduit-elle vers un apaisement intérieur absolu [propice pour l’accès à un haut niveau de clarté mentale] ?

Étudier : YS I.12 / YS.13 / YS.14 / YS.15 / YS.16

Clarté
1 – Lumière, éclairage répandu par quelque chose de lumineux : la clarté du jour.
2 – Qualité de ce qui est clair, lumineux, limpide, transparent, etc. : la clarté d’un appartement. La clarté de l’eau.
3 – Qualité de ce qui est facilement intelligible ou de ce qui est précis, net ; qualité de quelqu’un qui se fait facilement comprendre, qui s’exprime et juge avec netteté, précision : la clarté d’un exposé, d’une idée.
4 – Dans le cas d’une étoile, rapport des flux lumineux reçus par l’œil dans l’observation respectivement avec et sans instrument.

Larousse

YS I. 17 à 18 – Hauts niveaux de clarté mentale

  • Quels sont les deux états caractérisant un haut niveau de clarté mental ?
  • Quels sont les processus d’accès menant à ces états ?
  • Qu’apportent ces états au méditant ?

Étudier : YS I.17 / YS.18 (prochainement)

YS I. 19 à 22 – Hauts niveaux de clarté mentale : pour qui ?

  • Qui sont les veinards ayant accès, de façon innée, à cet état ?
  • Et pour les autres, alors, quelles sont les recommandations en fonction de qui ils sont ?

Étudier : YS I.19 / YS.20 / YS.21 / YS.22 (prochainement)

YS I. 23 à 29 – La dévotion en un principe supérieur (spirituel) : est-ce aussi un chemin possible [un autre chemin] vers l’état de yoga [si l’on est croyant donc] ?

  • La foi en un principe supérieur (principe divin) permet-elle aux croyants d’accéder à l’état de yoga ?
  • « Principe spirituel supérieur », qu’est-ce que c’est ?
  • « Principe spirituel supérieur », comment ‘entrer en relation’ ?
  • Quelle est la conséquence d’une telle ‘relation’ ?
  • Y a t-il alors une incidence vis à vis des obstacles rencontrés dans le cheminement vers le yoga ?

Étudier : YS I.23 / YS.24 / YS.25 / YS.26 / YS.27/ YS.28 / YS.29 (prochainement)

Dévotion
Piété, attachement à la religion ou aux pratiques religieuses.

Piété
Vertu qui dispose à rendre à Dieu l’honneur qui lui est dû par les actes extérieurs de la religion.

Obstacle
1 – Ce qui empêche d’avancer, ce qui s’oppose à la marche : ce cheval bute à chaque obstacle.
2 – Tout objet qui s’interpose, qui se trouve sur le trajet de quelque chose : lumière qui se réfléchit sur l’obstacle qu’elle rencontre.
3 – Ce qui empêche ou retarde une action, une progression ; difficulté : se heurter à des obstacles insurmontables.

Larousse

YS I. 30 à 32 – Les obstacles rencontrés : symptômes et premier remède

  • Les obstacles, source de dispersion mentale, quels sont-ils ?
  • Comment diagnostiquer leur présence : les symptômes ?
  • Quel est le remède [de base] pour s’en préserver [en plus de la pratique constante et/ou de la dévotion en un principe supérieur cité précédemment] ?
  • En quoi le fait de chercher « son étoile polaire » est-il intéressant ?

Étudier : YS I.30 / YS.31 / YS.32 (prochainement)

Un homme sans but est un homme qui a perdu de vue l’étoile polaire.

Les autres étoiles, même si elles brillent très fort, n’estomperont jamais l’étoile polaire.

Citations Ardit Beqiri & Lasmalin

YS I. 33 à 40 – Les obstacles rencontrés : les autres remèdes

  • Comment retrouver la clarté d’esprit, la paix, la sérénité ?
  • Que peut apporter l’environnement et sous quelle(s) condition(s) ?
  • Comment contrôler certains flux issus de l’environnement ?
  • Comment s’aider de la respiration ?
  • Quelle(s) source(s) d’apaisement trouver en soi ?
  • La nuit porte-t-elle conseil ?
  • Et encore ?
  • Au delà de la réduction (des effets) des obstacles, quelle est aussi la résultante à l’application de ces remèdes ?

Étudier : YS I.32 / YS.33 / YS.34 / YS.35 / YS.36 / YS.37 / YS.38 / YS.39 / YS.40 (prochainement)

YS I. 41 à 50 – Les différentes formes de la méditation

  • La méditation, c’est quoi ?
  • Quels prérequis à la méditation ?
  • Quels sont les différentes ‘classes’ d’objets pouvant être ciblées par le méditant ?
  • Quelles sont les styles de processus mentaux pouvant être rencontrés lors de la démarche méditative sur l’objet choisi ?
  • Comment nomme t-on alors ces différents processus méditatifs ?
  • Y a t-il un processus méditatif plus enclin à la prise de conscience complète du Soi ou apportant, pour le croyant, un ‘rayonnement’ (éclairage) spirituel dans le sens d’une présence divine ?
  • Quelle comparaison peut-on alors faire entre le bénéfice issu d’une telle expérience méditative et la connaissance humaine résultant de la transmission, de l’expérience, et de la réflexion ?
  • Quel résultat un tel travail méditatif, s’il est répétitif, confère-t-il ?

Étudier : YS I.41 / YS.42 / YS.43 / YS.44 / YS.45 / YS.46 / YS.47 / YS.48 / YS.49 / YS.50 (prochainement)

Objet
Le mot ‘objet’ cible la source de la pensée. Il désigne ce sur quoi la réflexion méditative se base. Par exemple, méditation sur la fleur aperçue ce matin au lever du jour ou bien encore, méditation sur l’émotion issue de la vision de cette fleur, à l’aube de cette matinée.

Yogapage

Spirituel, spirituelle
1 – Qui relève du domaine de la pensée, de l’esprit : la parenté spirituelle de deux écrivains.
2 – Qui est de la nature de l’esprit, considéré comme une réalité distincte de la matière : la nature spirituelle de l’âme.
3 – Qui appartient à un domaine moral, distinct des réalités du monde sensible et de la vie pratique : le pape, chef spirituel des catholiques.

Larousse

YS I. 51 – L’état de yoga, un niveau de méditation ultime

  • Une méditation sans objet, sans nourriture offerte au mental, sans réflexion, sans aucun ‘mot’, et donc sans aucune construction mentale, est-elle possible ?
  • Est-ce cela la cessation totale de l’activité du mental ?
  • Comment qualifier cette état ultime, quelle est sa forme ?
  • Le méditant terrestre est-il toujours présent ?
  • Que reste-t-il alors ?
  • Qu’apparaît-il ? Quelle immanence ?

Étudier : YS I.50 (prochainement)

Chapitre I / Chapitre II / Chapitre III / Chapitre IV
Introduction au YS / Sommaire

Photo Patanjali : Exotic India Store
Partager l'article
   

Laisser un commentaire

Les dernières parutions

Ce sutra 2.4 apporte une précision importante sur avidya. Ensuite, il liste les niveaux d’activité pouvant mobiliser les sources de souffrance.
La posture du diamant est une position assise. Elle fait partie des quatre postures de référence. Elle est dite "naturelle".
Une troisième et dernière vidéo, toujours avec pédagogie, sensibilité et sérieux, pour maintenir une bonne aisance et liberté de mouvements du dos ...